Françoise Autin

Françoise Autin est née en 1940 près de Rouen. Au cours de ses études de droit et de lettres à Paris, elle fréquente les milieux littéraires et ses poèmes paraissent dans Poésie Nouvelle. Elle élève six enfants, ne cesse d’écrire et voyage beaucoup. Elle dit volontiers : « Je me promène avec ma doudoune de Berkeley, mon bonnet du Népal et mes pinceaux chinois dans mon sac-à-dos de Sils-Maria. » Installée dans la Drôme depuis 1996, elle revisite ses manuscrits et publie aux Editions Les Trois Platanes un essai sur le bonheur : Les Collines de Berkeley, une suite de nouvelles : La Maison dans la Drôme et l’adaptation française du livre de Paul Raabe : Sur les pas de Nietzsche à Sils-Maria.

En parallèle avec ses activités d’écrivain, elle crée deux cafés littéraires, celui de Taulignan en 2005 et celui de Dieulefit en 2012 et des ateliers d’écriture en résidence en 2008.

Surréaliste !

Le diable s’en mêle

Sur l’œuvre d’Yves Bichet

Le petit Nat

René Char

Aldégonde

Moi, Jean Gabin

Mahmoud Darwich

Leïla Slimani

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s